HÉRODOTE   Accueil
  Bulletin d'Abonnement
  Institut Français de Géopolitique
  Liste de diffusion Hérodote / IFG

Directeurs

Béatrice Giblin,
Yves Lacoste.

Comité de Rédaction


Frédérick Douzet,
Sonia Jedidi,
Barbara Loyer,
Delphine Papin,
Jean-Luc Racine,
Jérémy Robine,
Philippe Subra,
Frédéric Encel.

Thèmes envisagés*

- Amérique Latine
- Sahel
- Inde
- Migrations
- Islams
- Questions mémorielles
- Le Nil
- Éthiopie
- Afrique sub-saharienne


* Attention : il ne s'agit pas de titres de numéros à venir et rien ne garantit que de ces thèmes aboutissent un jour à des numéros. -

Les auteurs

A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher



 

141 — Géopolitique de la péninsule coréenne
(deuxième trimestre 2011)

Voir le sommaire de ce numéro

La succession du pouvoir en Corée du Nord et ses implications sur la politique extérieure du pays

Seong-Chang Cheong

Résumé : La succession du pouvoir en Corée du Nord et ses implications sur la politique extérieure du pays

Vers la mi-août 2008, le leader nordcoréen Kim Jong-il a été victime d’un accident vasculaire cérébral. L’absence d’héritier politique désigné a suscité des inquiétudes, en Corée du Nord et dans le monde, sur la stabilité du régime. Le 8 janvier 2009, Kim Jong-il a donc désigné, dans la précipitation, son troisième fils, Kim Jong-un, pour lui succéder et en a informé la direction du Parti du travail de Corée.

Le 5 avril, la Corée du Nord procédait au lancement d’une fusée, malgré les mises en garde répétées de la communauté internationale. Elle a ensuite mené avec succès, le 25 mai suivant, un deuxième essai nucléaire souterrain. L’instauration d’un « système de succession » pour Kim Jong-un ayant été accélérée pendant la première moitié de l’année 2009, l’héritier désigné de Kim Jong-il a commencé, à partir de l’été de la même année, à intervenir dans la politique extérieure du pays. Début août 2009, la Corée du Nord choisit d’assouplir sensiblement son attitude à l’égard des ÉtatsUnis et de la Corée du Sud. Mais Séoul et Washington ont alors ouvertement préparé des plans militaires destinés à intégrer la Corée du Nord en cas d’effondrement de celle-ci. Le régime nord-coréen a réagi en faisant monter les tensions militaires dans la péninsule pour montrer qu’il n’est pas aussi fragile que les autorités de Séoul le pensent.

Il est urgent de comprendre qu’il faut mettre en place une politique nord-coréenne appropriée, au lieu d’attendre l’effondrement du pays en prenant ses désirs pour des réalités. Nous devons élaborer et appliquer une stratégie intelligente pour éviter que le fils de Kim Jong-il ne suive le chemin isolationniste de son père et pour l’amener à ouvrir le pays et à rejoindre la communauté internationale.

Abstract : North Korean leader succession and its implication on foreignpolicy

Around mid-august of 2008, North Korean leader Kim Jong-il has a cerebrovascular accident. Worries increased in North Korea and in the world from the absence of political designated heir and the potential regime instability. In the rush, on January 8th 2009, Kim Jong-il designated his third son, Kim Jong-un to succeed him and informed the Korean Labor Party.

On April 5th, North Korea fired a rocket despite international community multiple warnings. It then proceeded to a second successful fire, underground this time. With the instauration of a « succession system » in 2009 for Kim Jong-Un, he quickly started to interfere in the country’s foreign Policy. At the beginning of August, North Korea chooses to soften its attitude towards the United States and South Korea. But Seoul and Washington immediately prepared military plans in order to be prepared to integrate North Korea in case it felt. Military tensions increased in the area as North Korea tried to show it was not as fragile as Seoul authorities thought.

An appropriate North Korean Policy must be implemented immediately instead of waiting for the country’s fall. We have to elaborate and apply a smart strategy to avoid that Kim Jong-il’s son follow his father’s isolationist path and to encourage him to open the country and join the international community.

Cet article sur cairn.info (payant pendant deux ans, gratuit ensuite ; Attention : mise en ligne tardive)

 

Le sommaire de ce numéro :

141 — Géopolitique de la péninsule coréenne
(deuxième trimestre 2011)

Les résumés et les articles complets :

R Résumé seul                    A Article complet

A Présentation par la rédaction Hérodote | Voir la présentation.

A Édito par Béatrice Giblin | Voir l'éditorial.

R Situation géopolitique de la péninsule coréenne par François Godement | Voir le résumé.

R La « North Limit Line » en mer Jaune et le retour de la guerre froide sur la péninsule coréenne par Junghwan Yoo | Voir le résumé.

R La crise nucléaire nord-coréenne : le bilan et la résolution par Seung-Keun Lee | Voir le résumé.

R Retour sur la guerre de Corée par David Cumin | Voir le résumé.

R Corée du Sud-Corée du Nord : Des relations influencées par les enjeux géopolitiques locaux et régionaux par Valérie Gelézeau | Voir le résumé.

R La succession du pouvoir en Corée du Nord et ses implications sur la politique extérieure du pays par Seong-Chang Cheong | Voir le résumé.

R Péninsule et incertitudes coréennes : quels enjeux géopolitiques pour la Chine ? par Sébastien Colin | Voir le résumé.

R La question territoriale dans les relations internationales en Asie du Nord-Est par Jin-Mieung Li | Voir le résumé.

R Les guerres sino-japonaise et russo-japonaise par Chulgu Woo | Voir le résumé.

R L’économie politique coréenne, d’une crise à l’autre par Hong-Sik Cho | Voir le résumé.

R Sur le « multiculturalisme » à la coréenne par Tae-Soo Kim | Voir le résumé.

R Deux Séoul, Gangnam et Gangbuk par Minjeoung Kim | Voir le résumé.

R Ville de Sejong : une géopolitique de l’aménagement du territoire par Daehee Lee | Voir le résumé.

Ce numéro sur cairn.info (payant pendant deux ans, gratuit ensuite ; Attention : mise en ligne tardive)

Selection of Herodote papers with English Full Text (cairn.info)

 

Nous écrire : — abonnements & routage :