HÉRODOTE   Accueil
  Bulletin d'Abonnement
  Institut Français de Géopolitique
  Liste de diffusion Hérodote / IFG

Directeurs

Béatrice Giblin,
Yves Lacoste.

Comité de Rédaction


Frédérick Douzet,
Sonia Jedidi,
Barbara Loyer,
Delphine Papin,
Jean-Luc Racine,
Jérémy Robine,
Philippe Subra,
Frédéric Encel.

Thèmes envisagés*

- Géopolitique de l’Iran
- La France demain
- Amérique Latine
- Le Sahel


* Attention : il ne s'agit pas de titres de numéros à venir et rien ne garantit que de ces thèmes aboutissent un jour à des numéros. -

Les auteurs

A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher



 

146-147 — La géopolitique, des géopolitiques
(troisième et quatrième trimestres 2012)

Voir le sommaire de ce numéro

La géographie, la géopolitique et le raisonnement géographique

Yves Lacoste

Résumé

Les fondements de la géographie sont aussi ceux de ce qu’en France on appelle de nos jours la géopolitique. Par ce mot, j’entends toute rivalité de pouvoirs sur du territoire. Il ne s’agit donc pas seulement de l’influence de données naturelles sur les rapports de forces (ce que les spécialistes anglo-saxons des « relations internationales » appellent parfois geopolitics), mais aussi des dimensions territoriales de ces rivalités et de la localisation des forces en présence dans un contexte international plus ou moins vaste. La géographie est le savoir et le raisonnement qui servent à penser les complexités de l’espace terrestre, à différents niveaux d’analyse spatiale et dans leurs interactions (du local au national, au planétaire, et réciproquement) en tenant compte des configurations cartographiques précises et des intersections de multiples ensembles spatiaux de différents ordres de grandeur. Le territoire géographique est essentiel en géopolitique, avec ses caractéristiques physiques mais aussi avec ceux qui y vivent et l’étude des pouvoirs qu’ils acceptent et ceux qu’ils combattent, en raison de l’histoire qu’ils se racontent à tort et à raison, de leurs craintes et des représentations qu’ils se font d’un passé plus ou moins lointain et de l’avenir plus ou moins proche. C’est pourquoi la prise en compte des représentations contradictoires du territoire en conflit est un outil majeur de la géopolitique.

Une étude de cas, le conflit israélopalestinien, illustre ces relations entre raisonnement géographique et géopolitique.

Abstract : Geography, geopolitics and geographical reasoning

The foundations of geography are also those of what we in France call Geopolitics. By this word, I mean any power rivalries on a given territory. It is therefore not only the influence of natural facts on the balance of power (what anglo-saxon specialists of international relations sometimes call geopolitics), but also that of the territorial dimension of these rivalries and of the localisation of the strengths in presence in an international context.

Geography is the knowledge and the reasoning that is used to conceive the complexities of the earthly space, on different levels of spatial analysis and in their interactions (local, national, worldwide) by taking into account the precise cartographic layout and the intersections of many spatial regions of differing sizes. The geographical territory is essential in geopolitics, with its physical features but also with the people that live there and the study of the powers they accept and those they rebel against for historical reasons that they keep believing in, also of the people’s fears and of the way they think of a more or less distant past and future. Therefore, taking in account the conflicting representation of a territory in the midst of a conflict is a major tool in geopolitics.

A case study, the israelo-palestinian conflict shows this relation between geographical and geopolitical reasoning.

Cet article sur cairn.info (payant pendant deux ans, gratuit ensuite ; Attention : mise en ligne tardive)

 

Le sommaire de ce numéro :

146-147 — La géopolitique, des géopolitiques
(troisième et quatrième trimestres 2012)

Les résumés et les articles complets :

R Résumé seul                    A Article complet

A Présentation par la rédaction Hérodote | Voir la présentation.

A
La géopolitique : un raisonnement géographique d’avant-garde
par Béatrice Giblin | Voir l'éditorial.

R La géographie, la géopolitique et le raisonnement géographique par Yves Lacoste | Voir le résumé.

R La géopolitique, une ou plurielle ? Place, enjeux et outils d’une géopolitique locale par Philippe Subra | Voir le résumé.

R Géopolitique interne et analyse électorale par Béatrice Giblin | Voir le résumé.

R Quatre-vingts ans de géopolitique au Brésil : de la géographie militaire à une pensée stratégique nationale par Wanderley Messias da Costa, Herve Théry | Voir le résumé.

R Les crises géopolitiques et leur cartographie par Barbara Loyer | Voir le résumé.

A La cartographie au journal Le Monde par Entretien Avec Delphine Papin | Voir l'article.

R La mondialisation économique remet-elle en cause la souveraineté des États ? par Christophe Strassel | Voir le résumé.

R Mackinder, « Le pivot géographique de l’histoire » : une lecture critique par Yves Lacoste | Voir le résumé.

R Des nomades aux monades : patriotisme, citoyenneté et sous-idéologies nationales dans une Russie multiethnique par Xavier Le Torrivellec | Voir le résumé.

R La géopolitique dans la Russie contemporaine par Anastasia Mitrofanova | Voir le résumé.

A Analyse géopolitique des enjeux d’une politique de puissance : le cas de la science et de l’innovation en Russie par Kevin Limonier | Voir l'article.

R L’OTAN comme phénomène géopolitique par Jean-Sylvestre Mongrenier | Voir le résumé.

R Geopolitics : la géopolitique dans le monde anglo-américain par Frédérick Douzet, David H. Kaplan | Voir le résumé.

R La guerre de Fukushima par Philippe PELLETIER | Voir le résumé.

Ce numéro sur cairn.info (payant pendant deux ans, gratuit ensuite ; Attention : mise en ligne tardive)

Selection of Herodote papers with English Full Text (cairn.info)

 

Nous écrire : — abonnements & routage :