HÉRODOTE   Accueil
  Bulletin d'Abonnement
  Institut Français de Géopolitique
  Liste de diffusion Hérodote / IFG

Directeurs

Béatrice Giblin,
Yves Lacoste.

Comité de Rédaction


Frédérick Douzet,
Sonia Jedidi,
Barbara Loyer,
Delphine Papin,
Jean-Luc Racine,
Jérémy Robine,
Philippe Subra,
Frédéric Encel.

Thèmes envisagés*

- Union Européenne
- Environnement
- Russie


* Attention : il ne s'agit pas de titres de numéros à venir et rien ne garantit que de ces thèmes aboutissent un jour à des numéros. -

Les auteurs

A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher



 

111 - Tragédies Africaines
(quatrième trimestre 2003)

Voir le sommaire de ce numéro

présentation

la rédaction Hérodote

Lorsque les médias évoquent l’Afrique, c’est le plus souvent à propos de sa « pauvreté chronique », de la famine qui menace dans de nombreuses régions et, depuis le génocide perpétré en 1994 au Rwanda, pour évoquer les centaines de milliers de victimes provoquées par la multiplication de « conflits ethniques » (Soudan, Congo, Libéria, Sierra Leone...). L’Afrique est aussi la partie du monde la plus affectée par les maladies tropicales et par la pandémie du sida. Ces représentations ne sont malheureusement pas sans rapport avec les réalités : l’Afrique, au sud du Sahara, est la partie du tiers monde dont les progrès depuis la décolonisation ont été les plus faibles. L’extension massive du sida traduit l’incurie des dirigeants. Quant à ces autres tragédies que sont les guerres civiles, leurs causes historiques sont profondes, mais il n’est pas « politiquement correct » de les évoquer. Une de ces causes, majeure, est d’origine géopolitique : la plupart des États africains sont le cadre de tensions ethniques de plus en plus marquées, car chacun d’eux compte de nombreux peuples entre lesquels existent de très graves contentieux historiques, liés aux séquelles de la traite des esclaves, tant du fait des négriers européens que des Arabes, qui a perduré entre Africains jusqu’à la fin du XIXe siècle. Et plus récemment, de grands groupes financiers occidentaux financent des bandes armées pour s’assurer le contrôle de ressources minières de plus en plus prometteuses. Cependant, l’Afrique du Sud offre l’exemple d’un véritable miracle géopolitique : alors que la politique d’apartheid paraissait conduire vers une terrible tragédie, une solution politique a été rendue possible par la clairvoyance de certains dirigeants blancs et la sagesse du personnage exceptionnel qu’est Nelson Mandela. Mais tout n’est pas réglé et de nouveaux périls pointent à l’horizon...

 

Nous écrire : — abonnements & routage :