HÉRODOTE   Accueil
  Bulletin d'Abonnement
  Institut Français de Géopolitique
  Liste de diffusion Hérodote / IFG

Directeurs

Béatrice Giblin,
Yves Lacoste.

Comité de Rédaction


Frédérick Douzet,
Sonia Jedidi,
Barbara Loyer,
Delphine Papin,
Jean-Luc Racine,
Jérémy Robine,
Philippe Subra,
Frédéric Encel.

Thèmes envisagés*

- Union Européenne
- Environnement
- Russie


* Attention : il ne s'agit pas de titres de numéros à venir et rien ne garantit que de ces thèmes aboutissent un jour à des numéros. -

Les auteurs

A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher



 

 

106 - Religions et géopolitique
(troisième trimestre 2002)

Depuis le 11 septembre 2001, on parle plus que jamais du « choc des civilisations ». Pour Samuel Huntington, mais aussi pour Fernand Braudel qui a employé la même formule dans sa Grammaire des civilisations, il s’agit surtout du choc entre des religions. On peut objecter qu’aujourd’hui cela traduit surtout le conflit entre le monde des riches et celui des pauvres. Mais Oussama ben Laden est un multimilliardaire saoudien étroitement associé aux banques américaines et européennes et lié, comme ses plus proches partisans, au régime ultraréactionnaire wahhabite. Loin d’être porteurs de projets d’égalité sociale, ils cherchent d’abord à purifier la terre sacrée d’Arabie de la présence de chrétiens, à chasser les Juifs de Jérusalem et surtout à faire triompher l’Islam contre l’Occident, puis contre le monde hindou. Pour ces ultra-islamistes, il s’agit fondamentalement d’un conflit entre religions et nous devons en tenir compte, même si nous l’envisageons tout autrement en termes géopolitiques. Huntington comme Braudel accordent une grande importance à la dimension spatiale des grandes religions, mais on ne peut les comparer à ces grandes plaques de l’écorce terrestre dont les géologues nous racontent les frictions et les chevauchements. Certes, ces grandes religions s’étendent sur des ensembles continentaux, mais les centaines de millions d’hommes qui y vivent, s’ils sont informés de rivalités religieuses au plan mondial, n’y participent pas pour la plupart : ces conflits se déroulent surtout aujourd’hui dans les zones de contacts entre religions différentes. Les rivalités géopolitiques y étaient déjà très compliquées, avant même que les dieux soient mobilisés pour raffermir la haine que leurs fidèles se vouent les uns aux autres.

Extraits de presse :

« Sous le titre Religions et Géopolitiques, la revue Hérodote publie, un an après le 11 septembre 2001, un dossier qui tente, via des approches multiples, de poser quelques-unes des problématiques liées à la thèse du fameux choc des civilisations, non pour la créditer, bien sûr, mais pour situer la manière dont les Etats-Unis, d’un côté, Ben Laden, de l’autre, s’efforcent d’instrumentaliser le religieux. »

L’HUMANITE

Géopolitique des religions

Yves Lacoste

La géopolitique, telle que nous l’entendons, étant l’analyse des rivalités de pouvoirs sur des territoires, compte tenu des rapports de force, mais aussi des arguments que mettent en avant chacun des protagonistes de ces conflits, que faut-il entendre par géopolitique des religions ? Il s’agit principalement de rivalités territoriales entre des forces politiques qui se réclament de façon explicite ou implicite de représentations religieuses plus ou moins différentes.
L’analyse géopolitique de (...)

| lire la suite.

Les résumés et les articles complets :

R Résumé seul                    A Article complet

Ce numéro sur cairn.info (payant pendant deux ans, gratuit ensuite ; Attention : mise en ligne tardive)

Selection of Herodote papers with English Full Text (cairn.info)

 

Nous écrire : — abonnements & routage :