La lutte des Amazighs en Libye pour la reconnaissance de l’amazighité

par Masin Ferkal

Résumé :

Alors qu’ils étaient donnés pour une minorité en voie de disparition, les Amazighs de Libye ont joué un rôle important lors de la révolte contre le régime de Kadhafi en 2011. Ils ont également su mettre en avant leur identité amazighe et exiger sa reconnaissance.
La situation instable que traverse la Libye notamment depuis 2014 n’a pas entamé la volonté et la détermination des Amazighs qui n’ont pas renoncé à des droits qu’ils considèrent naturels et légitimes. C’est leur attitude et leur(s) lutte(s), dans un contexte marqué par des luttes de clans et une guerre civile ayant plongé la Libye dans le chaos, qui sont passées en revue dans cet article.
De la naissance de divergences, principalement suite à la publication par le CNT du projet constitutionnel en août 2011, à l’annonce du rejet total du projet de Constitution et de la décision de la mise en place d’une quatrième région administrative en janvier 2021, c’est principalement à travers l’action et les positions du Congrès national des Amazighs de Libye (CNAL) puis le Haut conseil des Amazighs de Libye (HCAL), qui lui a succédé, que la lutte des Amazighs pour la reconnaissance de leurs droits est analysée dans cette étude.

Abstract : The struggle of the Amazighs in Libya for the recognition of Amazighity

After they have been deemed an endangered minority, the Amazigh people of Libya have played a highly significant role during the 2011 uprising against Muammar Gaddafi’s regime. They also highlighted their determination to defend their Amazigh identity and demanded its official recognition by the country’s institutions.
The precarious situation which has been experienced by Libya, particularly since 2014, did not weaken or undermine the will and determination of the Amazigh people to highlight and claim their natural and legitimate rights.
It is their stance and struggle within a context which is marked by clan infighting and the civil war that descended Libya into chaos which are highlighted in this article. This article deals with the struggle of the Libyan Amazigh people for the recognition of their rights, essentially through the actions of the National Congress of the Amazigh of Libya (CNAL) and its successor, the High Council of the Amazigh of Libya (HCAL).
The struggle started with the emergence of disagreements, particularly following the Amazigh people’s outright rejection of the draft constitution published by the National Transitional Council (CNT) in August 2011. This prompted them to establish their own fourth administrative region in January 2021, after they felt that they had been excluded from the other three regions of Cyrenaica, Tripolitania and Fezzan.

Article complet

Télécharger [PDF]

  • Les Auteurs

    Afficher les auteurs en cliquant sur l'initiale de leur nom :
    (Uniquement à partir du numéro 109, second trimestre 2003)
    A B C D E F G H I J K L M
    N O P Q R S T U V W X Y Z

  • Thèmes envisagés

    Thème (date de rendu des articles)
    - Libye (bouclé)
    - Pandémie et géopolitique (juin 2021)
    - USA (août 2021)
    - Le Nil OU Éthiopie OU Bassin de la mer Rouge (non déterminé)
    -… Lire la suite.

  • Abonnements

    « Papier » uniquement :

    - Télécharger et imprimer un bulletin d'abonnement

    « Papier » + accès numérique :
    - via cairn.info

  • Trouver Hérodote

    - En version « papier » dans votre librairie : voir lalibrairie.com ou placedeslibraires.fr.
    - En version html et PDF, à l'article ou au numéro sur cairn.info.
    - Dans les bibliothèques universitaires : voir les disponiblités (sudoc).
    - Les numéros anciens et souvent indisponibles sont sur Gallica, le portail de la BNF.

  • Newsletter

    S'inscrire à la newsletter (uniquement les publications d'Hérodote ; désormais distincte de celle de l'Institut Français de Géopolitique).

  • Nous écrire

     
      Questions sur les abonnements