La Libye : une crise à la croisée des ambitions globale et régionale de la Russie

par Igor Delanoë, Nour Hedjazi

Résumé :

La Libye constitue un terrain d’affrontement et de coopération entre puissances régionales et extrarégionales. Figurant parmi les principaux acteurs du conflit, la Russie a noué autour de cette crise des relations aussi bien au niveau intralibyen, qu’à l’échelle nord-africaine (coordination avec l’Égypte) et au plan régional (coopération avec les Émirats arabes unis, compétition coopérative avec la Turquie). Le dossier libyen se trouve à la croisée de plusieurs vecteurs de la politique étrangère russe : celui de la recomposition du statut de puissance globale à travers le bras de fer qui s’y exprime avec les États-Unis et la communauté euroatlantique. Le vecteur sécuritaire demeure fondamental dans la mesure où Moscou continue de percevoir les dynamiques à l’œuvre en Afrique du Nord/Moyen-Orient comme potentiellement néfastes pour son flanc méridional. Enfin, un vecteur économique s’exprime avec de puissants intérêts d’affaires qui s’imbriquent parfois dans le cadre de la diplomatie traditionnelle. La Libye se trouve ainsi au carrefour des ambitions globales, moyen-orientales, mais aussi africaines du Kremlin. Cet article se propose de revenir sur les fondements de l’implication de la Russie dans la crise libyenne. À travers une analyse multiscalaire des intérêts et interactions russes autour de la Libye, cet article vise aussi à identifier les acteurs qui influencent le cours de la politique libyenne de la Russie.

Abstract : Libya : a crisis at the crossroads of Russia’s global and regional ambitions

Libya is an area of confrontation and cooperation between regional and extraregional powers. As one of the main actors in the conflict, Russia has established relations around this crisis both at the intra-Libyan level, at the North African level (coordination with Egypt) and at the regional level (cooperation with the United Arab Emirates, cooperative competition with Turkey). The Libyan issue is at the crossroads of several vectors of Russian foreign policy : the recomposition of the status of global power through the confrontation with the United States and the EuroAtlantic community. The security vector remains fundamental insofar as Moscow continues to perceive the dynamics at play in North Africa and the Middle East as potentially harmful to its southern flank. Finally, powerful business interests that sometimes intertwine with the frameworks of traditional diplomacy embody the economic vector. Libya is thus at the crossroads of the Kremlin’s global, Middle Eastern, and African ambitions. This article proposes to review the foundations of Russia’s involvement in the Libyan crisis. Through a multi-scalar analysis of Russian interests and interactions around Libya, this article also aims to identify the actors that influence the course of Russia’s Libyan policy.

Article complet

Télécharger [PDF]

  • Les Auteurs

    Afficher les auteurs en cliquant sur l'initiale de leur nom :
    (Uniquement à partir du numéro 109, second trimestre 2003)
    A B C D E F G H I J K L M
    N O P Q R S T U V W X Y Z

  • Thèmes envisagés

    Thème (date de rendu des articles)
    - Libye (bouclé)
    - Pandémie et géopolitique (juin 2021)
    - USA (août 2021)
    - Le Nil OU Éthiopie OU Bassin de la mer Rouge (non déterminé)
    -… Lire la suite.

  • Abonnements

    « Papier » uniquement :

    - Télécharger et imprimer un bulletin d'abonnement

    « Papier » + accès numérique :
    - via cairn.info

  • Trouver Hérodote

    - En version « papier » dans votre librairie : voir lalibrairie.com ou placedeslibraires.fr.
    - En version html et PDF, à l'article ou au numéro sur cairn.info.
    - Dans les bibliothèques universitaires : voir les disponiblités (sudoc).
    - Les numéros anciens et souvent indisponibles sont sur Gallica, le portail de la BNF.

  • Newsletter

    S'inscrire à la newsletter (uniquement les publications d'Hérodote ; désormais distincte de celle de l'Institut Français de Géopolitique).

  • Nous écrire

     
      Questions sur les abonnements