Des Britanniques et de la langue anglaise en Afrique en général et au Nigéria en particulier

par Philippe Sébille-Lopez

Après avoir rappelé les étapes de la conquête britannique et insisté sur l’importance du rôle des missions protestantes qui enseignèrent dans les différentes langues africaines, l’auteur montre comment l’enseignement de l’anglais est apparu pour répondre aux besoins de la colonisation. Il apparut aussi à de nombreux Africains comme un moyen de promotion sociale. À l’indépendance en 1960 l’importance de l’anglais s’accrut et devint langue officielle. C’est vers 1975 qu’au parlement fédéral, cette prépondérance de l’anglais fut mise en cause et qu’une politique nationale de l’enseignement des langues décida de promouvoir parmi les 400 langues que compte le pays, trois d’entre elles, les plus importantes, le haoussa, le yorouba et le ibo. Dans le cycle primaire, chaque enfant doit étudier l’une d’entre elles et sa langue maternelle ; dans le cycle secondaire, il doit en étudier une troisième. L’anglais est étudié mais il garde une place éminente dans l’enseignement secondaire et supérieur. Certains groupes ethniques se caractérisent par l’importance qu’ils accordent à l’anglais. C’est particulièrement le cas des Ibo. L’article accorde une grande importance à l’histoire et au développement de la presse anglophone en Afrique dans les ex-colonies britanniques et particulièrement au Nigéria où certains journaux manifestent une grande indépendance politique.

Abstract : The British and the English Language in Africa and Especially in Nigeria

After reminding the stages of the British conquest and insisting on the importance of Protestant missions, which taught in different African languages, the author shows how English language teaching arrived to answer the colonization needs. Also to many Africans it appeared as a mean of social promotion. In 1960, the Independence, the importance of English grew and it became the offical language. In 1975 at the Federal Parliament, the importance of English was brought up and a national politic on language teaching decided to promote 3 languages among the 400 languages spoken in the country : Haoussa, Yorouba and Ibo. In primary school, each child must learn one of them and his mother tongue ; in high school, he must learn a third language. English is taught but mainly in high school and higher education. Some ethnic groups are characterized by the importance they grant to English, for instance the Ibo. The article highlights the history and the development of English press in Africa in former British colonies, in particular Nigeria with newspapers showing a great political independence.

Cet article sur cairn.info (payant pendant trois ans, gratuit ensuite ; Attention : mise en ligne tardive)


  • Les Auteurs

    Afficher les auteurs en cliquant sur l'initiale de leur nom :
    (Uniquement à partir du numéro 109, second trimestre 2003)
    A B C D E F G H I J K L M
    N O P Q R S T U V W X Y Z

  • Thèmes envisagés

    - Le Maghreb (septembre 2020)
    - Le Brésil (janvier 2021)
    - Climat et Géopolitique (avril 2021)
    - Aérien et spatial (juillet 2021)
    - Islams (non déterminé)
    - Questions… Lire la suite.

  • Abonnements

    « Papier » uniquement :

    - Télécharger et imprimer un bulletin d'abonnement ; ou bien :
    - s'abonner en ligne via Alternatives Économiques (alterabo.fr).

    « Papier » + accès numérique :
    - via cairn.info

  • Trouver Hérodote

    - En version « papier » dans votre librairie : voir lalibrairie.com ou placedeslibraires.fr.
    - En version html et PDF, à l'article ou au numéro sur cairn.info.
    - Dans les bibliothèques universitaires : voir les disponiblités (sudoc).
    - Les numéros anciens et souvent indisponibles sont sur Gallica, le portail de la BNF.

  • Newsletter

    S'inscrire à la newsletter (uniquement les publications d'Hérodote ; désormais distincte de celle de l'Institut Français de Géopolitique).

  • Nous écrire