La guerre d’Irak a été précédée dans un grand nombre de pays, notamment en Europe, par de très nombreuses protestations contre les projets américains et celles-ci ont permis de se rendre compte de l’importance de l’antiaméricanisme et de ses différents aspects. Mais pour comprendre une situation complexe, il faut aussi envisager les points de vue adverses et, en l’occurrence, la façon dont les Américains se représentent le monde et les causes de la puissance de leur pays.

La religion tient une grande place dans leurs idées politiques et géopolitiques et ils estiment que la puissance de l’Amérique par rapport au reste du monde est parfaitement légitime puisqu’elle a été progressivement instituée par Dieu. C’est ce qu’ils appellent la « destinée manifeste » de l’Amérique. Mais il importe aussi d’expliquer, autrement, en termes géopolitiques les causes successives de la puissance américaine : des données naturelles favorables, la chance historique d’avoir pu conquérir un vaste espace, et aussi la massive contribution de l’Europe qui a fourni à l’Amérique des travailleurs, des capitaux, des ingénieurs et des savants. Contrairement à l’Europe, l’Amérique a eu la chance de ne pas avoir été ravagée par les deux guerres mondiales. Elle a aussi tiré grand avantage de son rôle dans la défense du « monde libre » contre le communisme. Mais c’est dans ce rôle qu’elle s’est fourvoyée au Vietnam où elle a subi son premier grave revers. Enfin, elle a eu la chance de voir imploser l’autre superpuissance. Il est aujourd’hui nécessaire de mieux comprendre les raisons de l’intervention américaine en Irak : certes les enjeux pétroliers sont importants, mais il faut aussi analyser les enjeux géopolitiques, en l’occurrence que l’Irak est sans doute l’État qui était en mesure de faire de gré ou de force l’unité du monde arabe, un peu comme la Prusse (malgré sa défaite en 1806) a fait ensuite l’unité de l’Allemagne. Après la rapide victoire militaire de l’Amérique en Irak (où les problèmes sont loin d’être réglés), un réflexion s’impose sur les possibles évolutions géopolitiques, non seulement celle du monde arabe mais aussi de celle l’Union européenne. En effet ces deux parties du monde qui sont les plus impliquées avec l’Amérique dans la mondialisation, se trouvent désormais profondément secouées et désorientées.

Abstract

Before the war in Iraq began, in many countries and especially in Europe, numerous protests were held against american plans, which brought up the importance of antiamericanism and its various aspects. However, in order to understand a complex situation, one must take in consideration the opposite point of view, and in this case, the way americans perceive the world and grounds of their power.

Religion plays a very important role in their political and geopolitical ideas, and they believe that the power of their country over the rest of the world is completely justified as it was gradually established by God, which they call the « Manifest Destiny » of the United States of America. But it is also important to explain the reasons of their power on a geopolitical level : great natural resources, the opportunity to conquer a vast territory and the massive european contribution in providing workers, capital, engineers and scientists. Unlike Europe, The United States were spared the destruction caused by the two world wars. They also beneficiated from their position in the defense of the « free world » against communism, even though it did cost them their first major defeat in Vietnam as they witnessed the implosion of the other superpower. It remains important to better understand the reasons of the american intervention in Iraq : surely the oil situation is at stake, but one must also analyze the geopolitical factors as Iraq is without a doubt the country that can unite peacefully or forcelully the arab world, in similary to Prussia (in spite of its defeat in 1806) and the german situation. And the rather expeditions military victory of the United States over Iraq (even though problems are far from being over) is leading to real reflections on the geopolitical evolutions that may occur, not only in the Arab community but also in the European Union. And these two parts of the world, which are the most involved with the United States in the world wide expansion, are now deeply shaken and disoriented.


  • Les Auteurs

    Afficher les auteurs en cliquant sur l'initiale de leur nom :
    (Uniquement à partir du numéro 109, second trimestre 2003)
    A B C D E F G H I J K L M
    N O P Q R S T U V W X Y Z

  • Thèmes envisagés

    - Le Maghreb (septembre 2020)
    - Le Brésil (janvier 2021)
    - Climat et Géopolitique (avril 2021)
    - Aérien et spatial (juillet 2021)
    - Islams (non déterminé)
    - Questions… Lire la suite.

  • Abonnements

    « Papier » uniquement :

    - Télécharger et imprimer un bulletin d'abonnement ; ou bien :
    - s'abonner en ligne via Alternatives Économiques (alterabo.fr).

    « Papier » + accès numérique :
    - via cairn.info

  • Trouver Hérodote

    - En version « papier » dans votre librairie : voir lalibrairie.com ou placedeslibraires.fr.
    - En version html et PDF, à l'article ou au numéro sur cairn.info.
    - Dans les bibliothèques universitaires : voir les disponiblités (sudoc).
    - Les numéros anciens et souvent indisponibles sont sur Gallica, le portail de la BNF.

  • Newsletter

    S'inscrire à la newsletter (uniquement les publications d'Hérodote ; désormais distincte de celle de l'Institut Français de Géopolitique).

  • Nous écrire