Les minorités russes en Estonie, unité et diversification

par Vincent Dautancourt

Résumé : Les minorités russes en Estonie, unité et diversification

Au printemps 2007, la crise du Monument soviétique en Estonie a fait resurgir les tensions nationales entre Estoniens et Russes. Ces tensions cachent toutefois la diversité des populations non estoniennes qui vivent sur le territoire estonien depuisl’époque soviétique. La maîtrise de la langueofficielle ou son absence par ces personnesfavorise ou bloque leur intégration au seinde la société estonienne, tant pour la viequotidienne (emploi, contacts avec la population estonienne) que pour les aspectsadministratifs (obtention de la citoyenneté).Cette question linguistique se renforced’une répartition géographique qui accentueou minimise les difficultés liées à la maîtrisede l’estonien, les russophones étant surtoutdans le nord-est de l’Estonie. L’arrivée à l’âgeadulte d’unegénération qui n’a pas connul’URSS génère des attitudes différentes faceaux exigences législatives. Au-delà d’unerupture nationale et géographique, il semblequ’une rupture générationnelle naît au seinde la communauté russophone, tant dans lesrapports avec les Estoniens que dans leschoix de vie.

The Russianminorities in Estonia, unity and diversification

The “monument crisis” in Estonia inspring2007 brought up the ethnic tensionsbetween the core-nation and the Russian-speaking minority. However, those tensionshide the diversity of the non-Estonianpopulations who have lived on the Estonianterritory since the Soviet period. Thecommand of the official language or the lackof proficiencywork or do not work in favour ofthe integrationof those populations in theEstonian society, for daily life (employment,relationships with the Estonian population)and administrativequestions (naturalization)alike. The linguisticissue is reinforced by thegeographic distribution, which increases orreduces the difficulties related to the Estonianlanguage skills, the Russian-speakers livingmoslty inthe North-East of Estonia. A newadult generation that has not known theUSSR creates different behaviours whenfacing the legal requirements. More thanbeing national or geographic, it seems that aintergenerationalbreaking-off appears withinthe Russian-speaking minority, concerningtheir relationships with the Estonians as wellas their lifestyle strategies.

Cet article sur cairn.info (payant pendant trois ans, gratuit ensuite ; Attention : mise en ligne tardive)


  • Les Auteurs

    Afficher les auteurs en cliquant sur l'initiale de leur nom :
    (Uniquement à partir du numéro 109, second trimestre 2003)
    A B C D E F G H I J K L M
    N O P Q R S T U V W X Y Z

  • Thèmes envisagés

    Thème (date de rendu des articles)
    - Libye (bouclé)
    - Pandémie et géopolitique (juin 2021)
    - USA (août 2021)
    - Le Nil OU Éthiopie OU Bassin de la mer Rouge (non déterminé)
    -… Lire la suite.

  • Abonnements

    « Papier » uniquement :

    - Télécharger et imprimer un bulletin d'abonnement

    « Papier » + accès numérique :
    - via cairn.info

  • Trouver Hérodote

    - En version « papier » dans votre librairie : voir lalibrairie.com ou placedeslibraires.fr.
    - En version html et PDF, à l'article ou au numéro sur cairn.info.
    - Dans les bibliothèques universitaires : voir les disponiblités (sudoc).
    - Les numéros anciens et souvent indisponibles sont sur Gallica, le portail de la BNF.

  • Newsletter

    S'inscrire à la newsletter (uniquement les publications d'Hérodote ; désormais distincte de celle de l'Institut Français de Géopolitique).

  • Nous écrire

     
      Questions sur les abonnements