La position de la Grèce vis-à-vis desBalkans n’est pas simple. Entre 1945 et1990, tout a éloigné la Grèce des Balkans.En 1954, la Grèce adhère à l’OTAN et lesÉtats-Unis installent 25 bases militaires sonterritoire. La Grèce appartient au bloc occidental, tandis que les autres pays balkaniques se situent de l’autre côté du « rideaude fer ». La Grèce se débalkanise encoredavantage en 1981, lorsqu’elle devientmembre à part entière de la CEE, dénomméeensuite Union européenne. L’effondrementpolitique de l’Europe de l’Est entre 1989 et1991 et l’explosion de la Yougoslaviecontraignent la Grèce à tenir compte de sesvoisinages balkaniques. C’est moins laGrèce qui se tourne vers les Balkans que lesBalkans qui découvrent alors la Grèce,comme la manifestation toute proche de larichesse et des succès de l’Occident. Bulgares, Yougoslaves, Albanais, Roumainspeuvent pour la première fois mesurer leurretard. 1989 témoigne d’un réveil dans tousles domaines : mouvements migratoires,compétition économique, flux d’échangesmatériels entre voisins, tensions ethniques etaffrontements politiques nationaux. Mise endemeure, par sa position géographique même,de s’adapter à cette nouvelle donne, laGrèce a eu du mal à en prendre la mesure.La politique balkanique de la Grèce, dansson évolution et ses soubresauts, n’est autreque l’histoire de cette adaptation.

Abstract : Greece and the New Balkans

Greece’s position in regards to the Balkansis not simple. Between 1945 and 1990,everything separated Greece from theBalkans. In 1954 Greece joined NATO andthe United States established 25 militarybases on its territory. Greece belonged to theWestern bloc, whereas the Balkans weresituated on the other side of the IronCurtain. Greece further de-balkanized in1981 when joining the EEC, later called UE.The political fall of Eastern Europe between1989 and 1991 and the explosion ofYugoslavia impelled Greece to consider itsBalkanic neighbours. It is less Greece turningtowards the Balkans than the Balkansdiscovering then Greece, as the nearbydemonstration of wealth of the Westernworld.For the first time Bulgarians, Yugoslavians,Albanians, Romanians can measure theirbackwardness. 1989 witnesses an awakeningin all areas : migrating flows, economiccompetition, trade between neighbours,ethnic tensions and national political fights.Due to its geographical position, Greece hasto adapt to the new state of affairs but barelyrealized it. The Greece’s Balkan politics, inits evolution and jolts, is nothing more thanthe story of this adaptation.

Cet article sur cairn.info (payant pendant trois ans, gratuit ensuite ; Attention : mise en ligne tardive)


  • Les Auteurs

    Afficher les auteurs en cliquant sur l'initiale de leur nom :
    (Uniquement à partir du numéro 109, second trimestre 2003)
    A B C D E F G H I J K L M
    N O P Q R S T U V W X Y Z

  • Thèmes envisagés

    - Le Maghreb (septembre 2020)
    - Le Brésil (janvier 2021)
    - Climat et Géopolitique (avril 2021)
    - Aérien et spatial (juillet 2021)
    - Islams (non déterminé)
    - Questions… Lire la suite.

  • Abonnements

    « Papier » uniquement :

    - Télécharger et imprimer un bulletin d'abonnement ; ou bien :
    - s'abonner en ligne via Alternatives Économiques (alterabo.fr).

    « Papier » + accès numérique :
    - via cairn.info

  • Trouver Hérodote

    - En version « papier » dans votre librairie : voir lalibrairie.com ou placedeslibraires.fr.
    - En version html et PDF, à l'article ou au numéro sur cairn.info.
    - Dans les bibliothèques universitaires : voir les disponiblités (sudoc).
    - Les numéros anciens et souvent indisponibles sont sur Gallica, le portail de la BNF.

  • Newsletter

    S'inscrire à la newsletter (uniquement les publications d'Hérodote ; désormais distincte de celle de l'Institut Français de Géopolitique).

  • Nous écrire