HÉRODOTE   Accueil
 Abonnement : bulletin | en ligne
  Institut Français de Géopolitique
  Liste de diffusion Hérodote / IFG

Directeurs

Béatrice Giblin,
Yves Lacoste.

Comité de Rédaction


Frédérick Douzet,
Sonia Jedidi,
Barbara Loyer,
Delphine Papin,
Jean-Luc Racine,
Jérémy Robine,
Philippe Subra,
Frédéric Encel.

Thèmes envisagés*

- Asie du Sud-Est
- Géopolitique de la Datasphère
- Afrique sub-saharienne
- Australie
- Islams
- Questions mémorielles
- Le Nil
- Éthiopie


* Attention : il ne s'agit pas de titres de numéros à venir et rien ne garantit que de ces thèmes aboutissent un jour à des numéros. -

Les auteurs

A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher



 

135 - France, enjeux territoriaux
(Quatrième trimestre 2009)

Voir le sommaire de ce numéro

La chute de Montreuil la Rouge

Céline Delacroix

Résumé : La chute de Montreuil la Rouge

En enlevant au soir des élections municipales de 2008 la mairie de Montreuil à Jean-Pierre Brard, premier édile depuis 24 ans, apparenté communiste depuis 1996, Dominique Voynet a su jouer des rapports de force et mesurer les enjeux des projets d’aménagement qui agitaient le territoire de la commune. La chute de Montreuil participe du mouvement régional de la fin de la banlieue rouge, du déclin de l’emprise communiste sur la petite couronne parisienne. Cependant, cette victoire d’une personnalité écologiste de stature nationale repose aussi sur des dysfonctionnements dans la gestion des spécificités géopolitiques du territoire. En prise avec les difficultés d’une réorientation économique suite à la désindustrialisation, avec les attentes d’une population en pleine mutation et aux catégories socioprofessionnelles hétérogènes, et enfin avec les jeux d’alliances aux échelles supracommunales, la majorité des électeurs ont saisi lors de cette échéance électorale l’occasion d’un réel changement.

Abstract : The end of Montreuil la Rouge

In 2008, Dominique Voynet was elected mayor of Montreuil, stealing the town away from Jean-Pierre Brard, former member of the communist party and head of the city council for 24 years. This turn of events took place in the context of a more general regional movement : the fall of the “banlieue rouge” or the decline of the commu nist hold on the Parisian inner suburbs. Nevertheless, the election of this nationally known ecologist also lies in her understanding of the balance of powers in Montreuil and the challenges at stake in the various land settlement projects undertaken in this suburbian city. The hardship of a necessary economical conversion following the end of the industrial era, the expectations of a rapidly changing population of heterogeneous socio-economic status, and the ongoing alliance tactics on a larger scale have clearly shown malfunctions in the former management of the geopolitical characteristics of the town : all of which have been pointed out by this local election, leading the voters to seek another kind of territorial management.

Téléchargez l’article complet

 

Nous écrire : — abonnements & routage :