L’identité nationale russe : anatomie d’une représentation

par André Filler

Le régime politique qui détient actuellement le pouvoir en Russie, incarné par le Premier ministre Vladimir Poutine, avec ses spécificités, telle la bicéphalie extradémocratique de l’exécutif ou l’imbrication extrême des intérêts politiques et économiques des élites, est en passe d’élaborer sa propre théorie de gouvernance. La verticalité du pouvoir, la démocratie souveraine, autant de concepts brevetés par les idéologues de l’ère Poutine. Une représentation particulièrement sollicitée est celle de l’identité nationale russe. L’article se propose d’analyser la construction de cette nouvelle identité, imposée d’en haut. Sont au centre de la discussion : ses racines historiques ; la récupération des symboles conçus déjà aux époques tsariste (représentations de l’étendue du territoire, l’alliance ontologique entre la société et l’Église orthodoxe) ou soviétique (hymne national, isolationnisme, ambiguïté du rôle des Russes ethniques), ses origines immédiates (le recueil Inoe de 1996, la nationalisation de la politique du second mandat du président Eltsine), et enfin sa spécificité par rapport aux modèles historiques (culte affiché de l’altérité, sacralisation du pouvoir et de l’État).

Abstract : Russian National Identity : Anatomy of a Representation

The political regime holding power in contemporary Russia, and incarnated by the prime minister Vladimir Putin, is elaborating its own theory of governance in order to create a notional basis for its specificities, such as extra-democratic bicephaly of the executive power or extreme imbrications of political and economical interests of the elites. The ideologists of the Putin era have already coined such concepts as verticality of power and sovereign democracy. Another highly demanded political representation is that of Russian national identity. The present paper aims to analyze the construction of this new identity directed from above. In the center of our discussion : its historical roots ; the recycling of tsarist or soviet political symbols, its immediate origins (a special discussion is dedicated to an anthology of essays on Russian identity, Inoe, published in 1996, as well as to the ideological “nationalization” policy applied during the second term of the president Yeltsin), and finally the distinct character of the actual concept with its specific highlights (the cult of the otherness of Russian civilization and sacral character of state and power).

Cet article sur cairn.info (payant pendant trois ans, gratuit ensuite ; Attention : mise en ligne tardive)


  • Les Auteurs

    Afficher les auteurs en cliquant sur l'initiale de leur nom :
    (Uniquement à partir du numéro 109, second trimestre 2003)
    A B C D E F G H I J K L M
    N O P Q R S T U V W X Y Z

  • Thèmes envisagés

    - Le Maghreb (septembre 2020)
    - Le Brésil (janvier 2021)
    - Climat et Géopolitique (avril 2021)
    - Aérien et spatial (juillet 2021)
    - Islams (non déterminé)
    - Questions… Lire la suite.

  • Abonnements

    « Papier » uniquement :

    - Télécharger et imprimer un bulletin d'abonnement ; ou bien :
    - s'abonner en ligne via Alternatives Économiques (alterabo.fr).

    « Papier » + accès numérique :
    - via cairn.info

  • Trouver Hérodote

    - En version « papier » dans votre librairie : voir lalibrairie.com ou placedeslibraires.fr.
    - En version html et PDF, à l'article ou au numéro sur cairn.info.
    - Dans les bibliothèques universitaires : voir les disponiblités (sudoc).
    - Les numéros anciens et souvent indisponibles sont sur Gallica, le portail de la BNF.

  • Newsletter

    S'inscrire à la newsletter (uniquement les publications d'Hérodote ; désormais distincte de celle de l'Institut Français de Géopolitique).

  • Nous écrire