Idéologies religieuses et réseaux transnationaux à travers l’océan Indien.

par Éric Germain

Résumé

Peut-on considérer que le maillage de communautés diasporiques établies sur le pourtour de l’océan Indien induit une interdépendance sécuritaire qui autorise à considérer cette région comme un véritable « complexe de sécurité » ? Dans les pays riverains, l’importance du fait diasporique (indien, yéménite, somalien, philippin ou chinois) tout comme le développement de stratégies d’influence régionale (Inde, Iran, voire la Chine ou la Turquie) apportent une réelle cohérence à une vision d’une aire économique et culturelle propre et non plus d’un simple espace de transit maritime. Les menaces qui pèsent sur la sécurité de cette région ne peuvent pas être considérées indépendamment de ces flux et de ces réseaux transnationaux. Les idéologies légitimant le recours à la violence reposent aujourd’hui moins sur un socle national ou ethnique (à l’exemple des Tigres tamouls) que religieux. On assiste à la diffusion à une échelle régionale d’un type de violence essentiellement intermusulmans (antichiites ou anti-ahmadis), mais d’autres violences confessionnelles pourraient naître, particulièrement dans les zones où le rapport entre populations « autochtones » et « allogènes » demeure tendu.

Abstract : Religious ideologies and transnational networks across the Indian Ocean.

Does the networking of Diasporic commu­nities established along the Indian Ocean Rim create some security interdependence that might be genuinely labelled as a “security complex” ?

The importance of Diasporas in the region (Indian, Yemenite, Somalian, Filipino or Chinese), as well as the growing regional influence of some nations (India, Iran or overseas’China and Turkey), brings coherence to a more visible economic and cultural area. This transnational network of influence shall be taken into account looking at future threats to the security of the Indian Ocean. Ideologies legitimizing violence might be currently less of a national or ethnic nature (as it would have been the case for the Tamil Tigers movement in the past decades) than of a religious one. The growing religious radicalism on the regional scale concerns today mainly Muslims (anti-Shia or anti-Ahmadi violence), but other religiously motivated hatred speeches might occur in the future, particularly in places where the relationship between “native” and “alien” groups of the population remains fragile.

Cet article sur cairn.info (payant pendant trois ans, gratuit ensuite ; Attention : mise en ligne tardive)


  • Les Auteurs

    Afficher les auteurs en cliquant sur l'initiale de leur nom :
    (Uniquement à partir du numéro 109, second trimestre 2003)
    A B C D E F G H I J K L M
    N O P Q R S T U V W X Y Z

  • Thèmes envisagés

    - Le Maghreb (septembre 2020)
    - Le Brésil (janvier 2021)
    - Climat et Géopolitique (avril 2021)
    - Aérien et spatial (juillet 2021)
    - Islams (non déterminé)
    - Questions… Lire la suite.

  • Abonnements

    « Papier » uniquement :

    - Télécharger et imprimer un bulletin d'abonnement ; ou bien :
    - s'abonner en ligne via Alternatives Économiques (alterabo.fr).

    « Papier » + accès numérique :
    - via cairn.info

  • Trouver Hérodote

    - En version « papier » dans votre librairie : voir lalibrairie.com ou placedeslibraires.fr.
    - En version html et PDF, à l'article ou au numéro sur cairn.info.
    - Dans les bibliothèques universitaires : voir les disponiblités (sudoc).
    - Les numéros anciens et souvent indisponibles sont sur Gallica, le portail de la BNF.

  • Newsletter

    S'inscrire à la newsletter commune avec l'Institut Français de Géopolitique (actualités de l'IFG et publications d'Hérodote).

     

  • Nous écrire