La géopolitique, une ou plurielle ? Place, enjeux et outils d’une géopolitique locale

par Philippe Subra

Rivalités électorales, conflits de pouvoir entre l’État et les collectivités locales, mobilisations contre des projets d’aménagement ou d’infrastructures, rivalités de pouvoir dans les banlieues, les conflits locaux présentent de nombreuses différences avec ce qu’on a l’habitude d’appeler « conflits géopolitiques », c’est-à-dire les conflits internationaux et les conflits étatiques internes. Leur niveau de violence et de couverture médiatique est bien moins élevé. Le rôle de l’État n’est pas le même. D’autres acteurs (entreprises, associations de défense de l’environnement, riverains, etc.) jouent un rôle majeur dans ces conflits locaux. Chacun avec sa logique et des modes d’action bien particuliers. Néanmoins ces conflits doivent être analysés comme des conflits géopolitiques, car ce qui s’y joue c’est l’usage, donc le contrôle, d’un territoire que se disputent des acteurs aux intérêts contradictoires.

La géopolitique locale se distingue de la géographie politique et des travaux de recherche sur la gouvernance car elle cherche à mettre en relation l’ensemble des facteurs, propres à un territoire, qui permettent d’expliquer une situation de conflit : non seulement les évolutions électorales et les relations entre acteurs, mais les enjeux du territoire, son histoire, les stratégies des acteurs, leurs représentations.

Abstract : Geopolitics, singular or plural ? Place, stakes and tools of local geopolitics

Electoral rivalries, power conflicts between State and local authorities, mobilization against housing projects, power rivalries in suburbs, local conflicts present us with many differences with what we call “geopolitical conflict”, that is to say and internal state conflicts. The level of violence and of media exposure is far lower. The State’s tole is not the same. Other actors (companies, environment protection organizations, locals etc.) play a major role in these local conflicts. Each one with its own logic and unique means of action. Never the less, these conflicts must be analyzed as geopolitical ones, because what plays out there is the use, therefore the control of a territory that actors with conflicting interests are fighting over.

Local geopolitics distinguishes itself from geographical politics and of the research works about governance because it tries to put in relation all of the factors, unique to a territory that allow to explain a conflictual situation : not only the electoral evolutions and the relations between actors, but the stakes of the territory, it’s history, the strategies of the actors, their representations.

Cet article sur cairn.info (payant pendant trois ans, gratuit ensuite ; Attention : mise en ligne tardive)

  • Les Auteurs

    Afficher les auteurs en cliquant sur l'initiale de leur nom :
    (Uniquement à partir du numéro 109, second trimestre 2003)
    A B C D E F G H I J K L M
    N O P Q R S T U V W X Y Z

  • Thèmes envisagés

    - Asie du Sud-Est
    - Afrique sub-saharienne
    - Islams
    - Questions mémorielles
    - Le Nil
    - Éthiopie

  • Abonnements

    « Papier » uniquement :

    - Télécharger et imprimer un bulletin d'abonnement ; ou bien :
    - s'abonner en ligne via Alternatives Économiques (alterabo.fr).

    « Papier » + accès numérique :
    - via cairn.info

  • Trouver Hérodote

    - En version « papier » dans votre librairie : voir lalibrairie.com ou placedeslibraires.fr.
    - En version html et PDF, à l'article ou au numéro sur cairn.info.
    - Dans les bibliothèques universitaires : voir les disponiblités (sudoc).
    - Les numéros anciens et souvent indisponibles sont sur Gallica, le portail de la BNF.

  • Newsletter

    S'inscrire à la newsletter commune avec l'Institut Français de Géopolitique (actualités de l'IFG et publications d'Hérodote).

     

  • Nous écrire