Des limites de l’économie dans la compréhension géopolitique des conflits des pays en développement

par Marc-Antoine Pérouse De Montclos

Une analyse strictement économique des conflits dans les pays en développement présente deux principaux défauts. D’abord, elle occulte la dimension politique et symbolique de tensions qui ont aussi trait à la qualité des institutions, à l’organisation de l’État, aux cultures de gouvernement et aux relations de pouvoir à l’intérieur d’une société. De plus, elle néglige la force des faibles en ramenant toutes les interdépendances économiques à des rapports hégémoniques de domination du « centre » sur sa « périphérie » et des puissances impérialistes sur leurs vassaux et/ou anciennes colonies. Cet article déconstruit ainsi des paradigmes qui ont beaucoup évolué depuis la fin de la guerre froide. L’objectif n’est certainement pas de nier l’importance du rôle que jouent les ressources économiques pour financer la poursuite des combats ou attiser les convoitises. En revanche, il s’agit bien de contester les théories déterministes de la « malédiction » ou dépendantistes de l’« exploitation » qui tendent à réduire à une simple compétition pour les ressources les tensions géopolitiques que connaissent les pays dits du « tiers monde ».

Abstract : The limits of economics to understand the geopolitics of conflicts in developing countries

A strict economic reading of conflicts in developing countries raises two major problems. First, it tends to ignore the political and immaterial dimension of rivalries that also pertain to the quality of institutions, the organisation of the state, cultural patterns, and power structures in a society. Secondly, it neglects interdependences and the strength of the weak : all economic relations are understood as resulting from the hegemonic domination of the “centre” on its “periphery” and imperialist powers on former colonies or clients. Thus this article critically analyses paradigms that changed a lot since the end of the cold war. The objective is not to deny the importance of economic resources to fund a war or to exacerbate the lust for wealth. It is rather to contest the determinism of the “curse” or the “exploitation” theories when they reduce the geopolitical tensions of developing countries to sheer greed and competition for resources.

Cet article sur cairn.info (payant pendant trois ans, gratuit ensuite ; Attention : mise en ligne tardive)

  • Les Auteurs

    Afficher les auteurs en cliquant sur l'initiale de leur nom :
    (Uniquement à partir du numéro 109, second trimestre 2003)
    A B C D E F G H I J K L M
    N O P Q R S T U V W X Y Z

  • Thèmes envisagés

    - Asie du Sud-Est
    - Afrique sub-saharienne
    - Islams
    - Questions mémorielles
    - Le Nil
    - Éthiopie

  • Abonnements

    « Papier » uniquement :

    - Télécharger et imprimer un bulletin d'abonnement ; ou bien :
    - s'abonner en ligne via Alternatives Économiques (alterabo.fr).

    « Papier » + accès numérique :
    - via cairn.info

  • Trouver Hérodote

    - En version « papier » dans votre librairie : voir lalibrairie.com ou placedeslibraires.fr.
    - En version html et PDF, à l'article ou au numéro sur cairn.info.
    - Dans les bibliothèques universitaires : voir les disponiblités (sudoc).
    - Les numéros anciens et souvent indisponibles sont sur Gallica, le portail de la BNF.

  • Newsletter

    S'inscrire à la newsletter commune avec l'Institut Français de Géopolitique (actualités de l'IFG et publications d'Hérodote).

     

  • Nous écrire