Femmes du Sud-Kivu, victimes et actrices en situation de conflit et de postconflit

par Justin Sheria Nfundiko

Les femmes ont été victimes mais aussi actrices directes et indirectes des conflits à travers leur recrutement par les groupes armés. Certaines sont aussi impliquées dans l’organisation de la sortie de crise, à travers des actions de lobbying et un engagement associatif leur permettant une entrée sur la scènepolitique.

Partant d’une approche « par le bas », la posture et le rôle des femmes dans la reconstruction postconflit sont étudiés avec les conséquences des violences subies sur leur capacité à entrer dans un processus de résilience : impacts sur leur statut, destruction de leur capital social et économique, possibilités de mobiliser leurs ressources dans le « relèvement des communautés » engagé par les instances internationales.

Cette analyse s’intéresse ensuite aux réactions des femmes encore victimes de sévices et viols dans un contexte demeurant troublé avec la question pour elles de la démobilisation, du désarmement et de la réintégration dans la vie civile.

Ces deux approches sont traitées en lien avec l’analyse critique d’interventions d’organisations en faveur des femmes. L’activisme féminin s’est manifesté à plusieurs occasions, surtout lors du processus de paix où elles ont joué un rôle de lobbying et de sensibilisation auprès des parties prenantes aux négociations intercongolaises.

La posture des femmes engagées dans une participation aux activités de reconstruction postconflit et leur capacité à s’organiser en collectifs ont transcendé leur statut de victime et d’actrice. Elles les ont positionnées davantage dans des rôles assumés d’intervention aussi bien dans le processus de normalisation politique que dans celui de la consolidation de la paix. Au-delà des conséquences négatives des conflits sur les femmes, ces derniers auront permis leur ascension politique avec le soutien des organisations citoyennes et internationales.

Abstract : Women in SouthKivu, victims and participants in conflict and postconflict situations

Women were victims but also direct and indirect participants of armed conflict through their recruitment by armed groups. Some are also involved in the organization of crisis recovery, through lobbying and civic engagement to enter the political scene.

Starting from a “bottom-up” approach, posture and role of women in post-conflict reconstruction are studied with the consequences of violence on women’s ability to enter into a process of resilience, the impacts on their status, the destruction of their social and economic capital and how they can mobilize resources in the process of “community rehabilitation” committed by international bodies.

Then, this analysis focuses on the process of resilience of women victims of abuse and rape in a context that remains troubled. The issue of demobilization, disarmament and reintegration into civilian life of women involved in the violence is also reviewed. Both approaches are supported by critical analysis of organizations for women interventions. The women’s activism was manifested on many occasions and especially during the peace process when they played several roles between different lobbying and sensitization of various stakeholders in the “inter Congolese negotiations”.

The posture of women involved in participation in post-conflict reconstruction activities and their ability to organize into collectives has transcended the status of victims and actresses positioning themselves more on roles of both the political normalization process in that of peace. Apart from the negative impact of conflict on women, they have thus allowed a political ascent of women supported by civic and international organizations.

Cet article sur cairn.info (payant pendant trois ans, gratuit ensuite ; Attention : mise en ligne tardive)


  • Les Auteurs

    Afficher les auteurs en cliquant sur l'initiale de leur nom :
    (Uniquement à partir du numéro 109, second trimestre 2003)
    A B C D E F G H I J K L M
    N O P Q R S T U V W X Y Z

  • Thèmes envisagés

    - Asie du Sud-Est
    - Afrique sub-saharienne
    - Islams
    - Questions mémorielles
    - Le Nil
    - Éthiopie

  • Abonnements

    « Papier » uniquement :

    - Télécharger et imprimer un bulletin d'abonnement ; ou bien :
    - s'abonner en ligne via Alternatives Économiques (alterabo.fr).

    « Papier » + accès numérique :
    - via cairn.info

  • Trouver Hérodote

    - En version « papier » dans votre librairie : voir lalibrairie.com ou placedeslibraires.fr.
    - En version html et PDF, à l'article ou au numéro sur cairn.info.
    - Dans les bibliothèques universitaires : voir les disponiblités (sudoc).
    - Les numéros anciens et souvent indisponibles sont sur Gallica, le portail de la BNF.

  • Newsletter

    S'inscrire à la newsletter commune avec l'Institut Français de Géopolitique (actualités de l'IFG et publications d'Hérodote).

     

  • Nous écrire