Le cyberespace, ça sert, d’abord, à faire la guerre. Prolifération, sécurité et stabilité du cyberespace

par Frédérick Douzet, Aude Géry

Résumé :

Le cyberespace a complètement révolutionné nos modes de vie, bouleversé nos économies et permis des progrès importants pour nos sociétés. Mais les bénéfices apportés par la révolution numérique sont désormais menacés parce que le cyberespace sert, d’abord, à faire la guerre. Cet article explore le dilemme sécuritaire auquel sont confrontés les États pour répondre aux défis du cyberespace et l’ambivalence de la notion de sécurité dans le cyberespace. Il montre comment, en l’espace d’une décennie, le cyberespace est devenu un champ de bataille et une priorité stratégique pour de nombreux États, les conduisant à se représenter le cyberespace avant comme une menace géopolitique pour la sécurité nationale, justifiant sa militarisation malgré la prise de conscience progressive du risque systémique lié à la prolifération des outils et des opérations offensifs. Ce dilemme sécuritaire, qui oppose une représentation de la menace cyber comme un risque géopolitique à celle d’un risque systémique, est au cœur des tensions dans les discussions multilatérales sur la régulation du cyberespace, dans lesquelles des acteurs non étatiques s’invitent par un foisonnement d’initiatives qui démontre à la fois l’importance des enjeux et la difficulté pour les États à les traiter.

Abstract : Cyberspace’s primary purpose is to wage war. Proliferation, security and stability of cyberspace

Cyberspace has completely revolutionized our ways of life, disrupted our economies, and allowed for important progress in our societies. But the advantages of the digital revolution are now threatened by the use of cyberspace for war purposes. This article explores the states’ security dilemma as they face cyber challenges and the ambivalence of the notion of security in cyberspace. It highlights how, in ten years, cyberspace has become a battlefield and a strategic priority for many states that have represented it as a geopolitical threat for their national security, hence justifying its progressive militarization. Meanwhile, they have become cognizant to the systemic risk of proliferation of offensive cyber-tools and cyber-operations. This security dilemma – one that opposes a representation of cyber‑threats as a geopolitical risk to that of cyberspace as a systemic risk – is at the heart of the multilateral negotiations on the regulation of cyberspace. There, a multiplicity of non-state actors has forced their way to the table through a multitude of initiatives that emphasize the importance of the challenges at stake and how difficult it will be for the states to face them.

Cet article sur cairn.info (payant pendant trois ans, gratuit ensuite ; Attention : mise en ligne tardive)


  • Les Auteurs

    Afficher les auteurs en cliquant sur l'initiale de leur nom :
    (Uniquement à partir du numéro 109, second trimestre 2003)
    A B C D E F G H I J K L M
    N O P Q R S T U V W X Y Z

  • Thèmes envisagés

    - Le Maghreb (septembre 2020)
    - Le Brésil (janvier 2021)
    - Climat et Géopolitique (avril 2021)
    - Aérien et spatial (juillet 2021)
    - Islams (non déterminé)
    - Questions… Lire la suite.

  • Abonnements

    « Papier » uniquement :

    - Télécharger et imprimer un bulletin d'abonnement ; ou bien :
    - s'abonner en ligne via Alternatives Économiques (alterabo.fr).

    « Papier » + accès numérique :
    - via cairn.info

  • Trouver Hérodote

    - En version « papier » dans votre librairie : voir lalibrairie.com ou placedeslibraires.fr.
    - En version html et PDF, à l'article ou au numéro sur cairn.info.
    - Dans les bibliothèques universitaires : voir les disponiblités (sudoc).
    - Les numéros anciens et souvent indisponibles sont sur Gallica, le portail de la BNF.

  • Newsletter

    S'inscrire à la newsletter (uniquement les publications d'Hérodote ; désormais distincte de celle de l'Institut Français de Géopolitique).

  • Nous écrire