Le Sud-Soudan depuis l’indépendance : chronique d’un désastre

par Gérard Prunier

Résumé :

Dernier État mondial à accéder à l’indépendance en juillet 2011, le Sud-Soudan semble avoir très difficilement géré la liberté qu’il trouvait après cinquante-six années d’existence conflictuelle au sein du Soudan « uni ». En décembre 2013, le président Salva Kiir dénonçait une tentative de « coup d’État », suite à plus d’une année de désagrégation du pouvoir. La réalité semble avoir été au contraire une tentative d’empêcher les élections prévues pour 2015 et qu’il semblait bien en peine de gagner. Le massacre des soldats Nuer à Juba ouvrit une période de guerre civile où plusieurs régions du pays se soulevèrent contre le pouvoir qui parvint à se maintenir largement grâce à l’aide d’une intervention de l’armée ougandaise. Une violence extrême dans la répression causa d’énormes pertes civiles (autour de 400 000 morts) et un nombre encore plus élevé de personnes déplacées (1,5 million) et de réfugiés (plus de deux millions) Des négociations ont abouti à la difficile mise en place d’un gouvernement fragile dont l’avenir reste incertain.

Abstract : South Sudan since Independence : Chronicle of a disaster

South Sudan is the youngest born of the world’s states, its independence dating from July 2011. It was the product of fortymsngsix years of difficult and largely violent existence in the former “united” Sudan. In December 2013, President Salva Kiir announced an attempt at a coup d’état, after over a year of unraveling of the nascent state structures. It was, in fact, due to an attempt by the president himself at preventing the organization of a general election due to be held in 2015 and where his victory seemed highly problematic. The massacre of Nuer soldiers in Juba triggered a general civil war when several regions rose against the government. The regime survived due to the military intervention of the Ugandan Army. A very violent repression caused a massive number of civilian casualties (probably around 400 000 deaths) and a large number of internally displaced persons (1.5 millions) and refugees (2 millions). Negotiations eventually led to creating a fragile “peace” government whose future remains at present uncertain.

Cet article sur cairn.info (payant pendant trois ans, gratuit ensuite ; Attention : mise en ligne tardive)


  • Les Auteurs

    Afficher les auteurs en cliquant sur l'initiale de leur nom :
    (Uniquement à partir du numéro 109, second trimestre 2003)
    A B C D E F G H I J K L M
    N O P Q R S T U V W X Y Z

  • Thèmes envisagés

    - Le Maghreb (septembre 2020)
    - Le Brésil (janvier 2021)
    - Climat et Géopolitique (avril 2021)
    - Aérien et spatial (juillet 2021)
    - Islams (non déterminé)
    - Questions… Lire la suite.

  • Abonnements

    « Papier » uniquement :

    - Télécharger et imprimer un bulletin d'abonnement ; ou bien :
    - s'abonner en ligne via Alternatives Économiques (alterabo.fr).

    « Papier » + accès numérique :
    - via cairn.info

  • Trouver Hérodote

    - En version « papier » dans votre librairie : voir lalibrairie.com ou placedeslibraires.fr.
    - En version html et PDF, à l'article ou au numéro sur cairn.info.
    - Dans les bibliothèques universitaires : voir les disponiblités (sudoc).
    - Les numéros anciens et souvent indisponibles sont sur Gallica, le portail de la BNF.

  • Newsletter

    S'inscrire à la newsletter (uniquement les publications d'Hérodote ; désormais distincte de celle de l'Institut Français de Géopolitique).

  • Nous écrire