Résumé :

Cet article s’attache à repérer les représentations par lesquelles, de la fin de l’Empire ottoman à aujourd’hui, la Turquie et les Turcs pensent et perçoivent le monde arabe. L’imaginaire qu’ils nourrissent à son égard varie avec les mutations du paradigme identitaire par lequel la Turquie s’autodéfinit. Ce texte précise dans un premier temps ce qu’il faut entendre par la notion de paradigme ou de matrice identitaire et montre comment ce paradigme évolue parallèlement aux relations entre l’Europe et l’Empire ottoman puis entre l’Europe et la Turquie contemporaine. L’article montre que de la distance avec l’Europe dérivent les positionnements pro-occidentaux ou pro-arabo-islamiques de l’Empire finissant et de la République turque. Dans les années qui ont suivi 2007-2008, pendant lesquelles la France de Nicolas Sarkozy et l’A llemagne d’A ngela Merkel ont multiplié les déclarations déniant à la Turquie toute vocation à intégrer un jour l’UE, Recep Tayyip Erdogan, entamant une révolution culturelle sur la scène domestique, a abandonné progressivement les principes de mixité, de libertés laïques, et tenté d’inscrire la Turquie au sein d’un monde islamique-arabe dont la Turquie disputerait le leadership à l’A rabie saoudite. D’un « orientalisme ottoman » serait-on passé, après un siècle d’ambition occidentale, à un orientalisme turc ?

 Abstract : Arabs and Turks, so far, so close

This article deals with the representations used by Turcs and Turkey from the end of the Ottoman Empire till today to think about the Arab world. The imaginary developed about it depends on the identity paradigm Turks have about themselves. This paper tries to show how the status and place of Arabs shifts alongside the evolution of this paradigm. It shows how from the distance Turkey has with Europe derives its pro-occidental or pro-oriental orientation. In the years that fallow 2007-2008 Sarkozy’s France and Merkel’s Germany multiplied declarations against Turkey’s ambition to join the EU. Turkey’s will to belong to the Islamic world and hopefully be considered as a major player took shape at that time. Does this mean that Turkey has crossed a secular and pro occidental century that led it from “Ottoman orientalism” to “Turkish orientalism”.

Cet article sur cairn.info (payant pendant trois ans, gratuit ensuite ; Attention : mise en ligne tardive)


  • Les Auteurs

    Afficher les auteurs en cliquant sur l'initiale de leur nom :
    (Uniquement à partir du numéro 109, second trimestre 2003)
    A B C D E F G H I J K L M
    N O P Q R S T U V W X Y Z

  • Thèmes envisagés

    - Le Maghreb (septembre 2020)
    - Le Brésil (janvier 2021)
    - Climat et Géopolitique (avril 2021)
    - Aérien et spatial (juillet 2021)
    - Islams (non déterminé)
    - Questions… Lire la suite.

  • Abonnements

    « Papier » uniquement :

    - Télécharger et imprimer un bulletin d'abonnement ; ou bien :
    - s'abonner en ligne via Alternatives Économiques (alterabo.fr).

    « Papier » + accès numérique :
    - via cairn.info

  • Trouver Hérodote

    - En version « papier » dans votre librairie : voir lalibrairie.com ou placedeslibraires.fr.
    - En version html et PDF, à l'article ou au numéro sur cairn.info.
    - Dans les bibliothèques universitaires : voir les disponiblités (sudoc).
    - Les numéros anciens et souvent indisponibles sont sur Gallica, le portail de la BNF.

  • Newsletter

    S'inscrire à la newsletter (uniquement les publications d'Hérodote ; désormais distincte de celle de l'Institut Français de Géopolitique).

  • Nous écrire