Le présent article se donne pour objectif de démontrer la pluralité d’opinions et d’actions politiques au sein de l’Église russe orthodoxe. Contrairement à une représentation répandue et relayée par les médias de l’Église russe uniquement comme concentration des mouvances les plus obscurantistes et conservatrices de la Russie postsoviétique, l’étude démontre un corps historique à vocation politique et géopolitique majeur, ayant du mal à trouver sa voie et sa voix. Pris en tenailles par les deux extrêmes : le nationalisme ethnique et l’universalisme déculturé, le gouvernement ecclésial se trouve dans la position délicate de devoir fédérer des évêques, des clercs et des fidèles actifs, voire militants dont les positions se substituent à celle exprimée par les organes de gouvernance et le patriarche. Par ailleurs, une autre représentation tenace se voit mise en question par la présente étude : celle d’une relation symbiotique entre l’Église et l’État. Bien que les deux soient séparés du point de vue constitutionnel, leurs rapports sont plus ­complexes que le donnent à voir les analyses superficielles : l’Église ne suit pas toujours l’action géopolitique de l’État (notamment dans le conflit ukrainien), l’État peut faire barrage à la mainmise de l’Église sur des questions sociétales. Dans l’ensemble, l’Église russe reste la proie de ses contradictions internes et externes que la présente étude met en exergue.

Abstract : The Russian Orthodox Church : nationalism or uni­­versality ?

The purpose of this article is to demonstrate the plurality of opinions and political actions within the Russian Orthodox Church. Contrary to a representation widespread and relayed by the media, of the Russian Church solely as a concentration of the most obscurantist and conservative tendencies of post-Soviet Russia, the study shows a historical body with a major political and geopolitical role, having trouble to find its way and its voice. Taken by the two extremes : ethnic nationalism and deculturalized universalism, the ecclesial government finds itself in a delicate position to federate active bishops, clerics and militant believers whose positions are sometimes more audible than those expressed by the Governing bodies and the Patriarch. On the other hand, another tenacious representation is questioned by the present study : that of a symbiotic relationship between the Church and the State. Although the two are separated from the constitutional point of view, their relations are more complex than the superficial analyses often tend to reveal : The Church does not always follow the geopolitical action of the state (especially in the Ukrainian conflict), while, the state can block the Church’s control over societal issues. On the whole, the Russian Church, a major political and geopolitical actor, is still plagued by internal and external contradictions that the present study highlights.

Cet article sur cairn.info (payant pendant trois ans, gratuit ensuite ; Attention : mise en ligne tardive)


  • Les Auteurs

    Afficher les auteurs en cliquant sur l'initiale de leur nom :
    (Uniquement à partir du numéro 109, second trimestre 2003)
    A B C D E F G H I J K L M
    N O P Q R S T U V W X Y Z

  • Thèmes envisagés

    Thème (date de rendu des articles)
    - Libye (bouclé)
    - Pandémie et géopolitique (juin 2021)
    - USA (août 2021)
    - Le Nil OU Éthiopie OU Bassin de la mer Rouge (non déterminé)
    -… Lire la suite.

  • Abonnements

    « Papier » uniquement :

    - Télécharger et imprimer un bulletin d'abonnement ; ou bien :
    - s'abonner en ligne via Alternatives Économiques (alterabo.fr).

    « Papier » + accès numérique :
    - via cairn.info

  • Trouver Hérodote

    - En version « papier » dans votre librairie : voir lalibrairie.com ou placedeslibraires.fr.
    - En version html et PDF, à l'article ou au numéro sur cairn.info.
    - Dans les bibliothèques universitaires : voir les disponiblités (sudoc).
    - Les numéros anciens et souvent indisponibles sont sur Gallica, le portail de la BNF.

  • Newsletter

    S'inscrire à la newsletter (uniquement les publications d'Hérodote ; désormais distincte de celle de l'Institut Français de Géopolitique).

  • Nous écrire